lundi 27 octobre 2008

Un peu de moi, la Provence et une vente en novembre

A part of me, the Provence and a sale in november

Il y a quelques jours, une petite visite à Barbara Berrada a été immortalisée par un portrait où je me cache derrière une autre de ses photographies. Une série d’autres portraits a été réalisée ce jour-là.

Some days ago, I visited Barbara Berrada, and she took this picture of me, where I hid myself behind an other of her pictures. She made on that day a whole series of portraits.



Plus la fin de l’année approche, plus le travail s’intensifie.
Lorsque j’étais enfant, j’ai vécu quelques années en Allemagne, et il m’en reste le goût pour les traditions germaniques de Noël. Adulte, j’ai passé un an à Bruxelles, et là aussi les pains d’épices sont bien présents.
En ce moment, l’atelier ressemble plus à une table de Noël sucrée qu’à un "workshop" classique, où je mélange allégrement toutes ces traditions, toutes ces images, comme autant de petits bouts de souvenirs.
Et c’est vers la Provence, dans le Lubéron que s’envoleront très bientôt des petits pains d’épices, des chocolats et autres calissons, dans le magnifique Château de l’ange d’Edith Mézard, grande dame du linge de maison.

En préparant Noël... déjà?!

The more the end of the year is coming, the more work becomes intensified.
As I was a child, I lived some years in Germany, and I keep from theses days, the taste of the German Christmas traditions. As an adult, I spent one year long in Bruxelles, and in this country, gingerbreads are very present too.
At the moment, my studio looks more like a Christmas table than a real normal workshop, where I mix all theses traditions, theses images, like some parts of memories.

Theses chocolates, theses small gingerbreads men and hearts will soon go to South of France, in Provence to the wonderful “Château de l’Ange “ ( “Angel Castle”) of Edith Mézard, great French household linen Lady.


Atelier Edith Mézard,
Le château de l’ange,
Lumières
84 220 Goult

Un clin d’œil à Clo (du Haut Clo et de Tambouille), qui reconnaîtra le torchon.
Pains d’épices et chocolats bientôt en ligne sur La Petite Boutique, -dès que j’ai envoyé mes commandes ! - mais également en vente directe le dimanche 16 novembre à Paris, pour une expo-vente, avec Malam (vêtements femme) et Yann Pendaries (photographies)

A wink to Clo ( Le Haut Clo and Tambouille - French blogs), she will recognize the tea towel.
Gingerbreads and, chocolate soon on line in la Petite Boutique - as soon as I am finished with my commissioned work, and also on sale on Sunday November 16th in Paris, with Malam ( Women clothes) and Yann Pendaries (Photos)

Expo-Vente le dimanche 16 novembre
20, rue de Nemours
75011 Paris
de 11h à 20 h

métro Parmentier ou Oberkampf

3 commentaires:

mademoiselleC a dit…

ces petits bonhommes en pain d'épice sont à croquer!
ici,comme vous pouvez le deviner,ils ont été bricolés en tissus...
...et je vous présente mes excuses: j'avais oublié, en postant mon colis, que nous étions férié aujourd'hui :O)

miss Trop a dit…

C'est rigolo, cette photo te rend très très espiègle ! L'es-tu autant dans la vraie vie ?? :)

Delphine R2M a dit…

> mademoisellec : Connaissant maintenant -un peu- votre dextérité et votre sensibilité, ces bonshommes pains d'épices en tissu doivent être merveilleux!

> Miss trop : Je l'étais sûrement face à l'objectif de Barbara, ça me faisait beaucoup rire de me cacher derrière une de ses photos que j'apprécie. Mais je ne saurais te répondre sinon, ça dépend probablement des moments ;-)