mardi 19 octobre 2010

Photos du week-end et petit jeu... Qui veut une tranche de saucisson?

Quelques photos de détails de la vente du Week-end dernier, à Colombes au Carré des créateurs.

Pour voir l'exposition dans son ensemble, cliquez ICI.

Merci d'être passés si nombreux, j'ai été ravie de rencontrer certaines personnes " en vrai" (ah, la vie des blogs...!) et contente de voir l'enthousiasme provoqué par notre exposition.
Merci encore à Carolina, Béatrice, Maryse, Véronique et Valérie pour ce beau week-end passé ensembles.

vente a table octobre 2010_la Fille du Consul-radis apero

Et maintenant, le petit jeu....

Ceux qui connaissent mon travail plus qu’en photo savent que dans chaque petit coffret, il y a un texte, une citation littéraire, une définition, une petite histoire inventée ou encore autre chose qui parle à l’imaginaire de celui qui la lit, de celle qui porte le bijou.

Le saucisson est une création bien récente pour moi, et prise par le temps, je n’ai trouvé qu’une définition de l’adjectif "apéritif" à y accoler, le reste ne me plaisant pas.
vente a table octobre 2010_la Fille du Consul-Olives et Saucisson

Je lance donc le défi à ceux qui veulent participer de me trouver une phrase qui conviennent (et qui me plaise ;-) concernant le saucisson en question.
A l’auteur de la phrase qui sera choisie, j’offre une rondelle de saucisson en pendentif!

Avis aux amateurs: laissez-moi un commentaire ici, sur Facebook ou par email, à bientôt...

11 commentaires:

JINe a dit…

il y avait les ronds dans l'eau !!! il y a la rond-ELLE !!! bravo JINe

SEGO et RAFA a dit…

Chère Delphine

Je viens de te commander de jolis radis pour mes oreilles, mais je serai ravie de rajouter une rondelle rose autour de mon cou !

alors je te propose cette phrase ci:
"Toute chose a une fin, sauf le saucisson qui en a deux....enfin, cette rondelle ci doit vous laisser sur votre faim, c'est le but contrairement à celui de Justin ; ) "

Bonne continuation

SEGOLENE

Tiphaine a dit…

"Le roman est à la vie ce que le saucisson est au cochon"...

Gina Paillette a dit…

Pourquoi pas un virelangue? Je trouve que ça colle bien avec l'aspect décalé d'un bijoux saucisson.
"Ces saucissons-ci sont si secs qu’on ne sait si c’en sont !", ou "Ces 6 saucissons-ci sont si secs qu’on sait sûr que c’en sont".
Ou encore "Bonjour Madame sans soucis, combien sont ces 606 saucissons-ci ? Ces 606 saucissons-ci sont 606 sous. Si ces 606 saucissons-ci sont 606 sous, ces 606 saucissons-ci sont 606 sous trop chers !", ou le classique "Si six scies scient six saucissons, six cent six scies scient six cent six saucissons."

shirley a dit…

Love your work...:)

Delphine R2M a dit…

> Merci JINe pour la "rond-ELLE" !

> Jolies propositions Ségolène !

> Gina Paillette : Alors là, j'apprends un mot aujourd'hui! Un "virelangue"? l'image est bien présente dans le mot en question, et je dois dire que la première proposition me plait beaucoup!Bravo!

> Shirley, Thank you! and sorry for not translating my words these days, I will make an effort very soon and translate the next texts in English!

NIVET a dit…

Bonjour Delphine

Je suis une amie de Béatrice (Brune) et aussi, hasard de Clo (Tambouille) qui m'a dit que tu cherchais un texte pour illustrer ton saucisson.
Voici donc ce que je te propose, un presqu'alexandrin :

Je suis ronde, je suis rose et je fais saliver

Il faut glisser l’ongle sous ma peau pour la retirer

Et si d’une gaine poudrée vous m’aimez vêtue

Pour mieux me déguster il faut que je sois nue…

Isabelle Nivet

Delphine R2M a dit…

> Oh, bravo Isabelle, je suis impressionnée! merci pour ce presqu'alexandrin :-)

AnKo a dit…

Oh, comme c'est joli, Isabelle!

clo a dit…

J'le savais, j'le savais! !! qu'Isa elle écrirait joli joli :-)

Ecila a dit…

Quand plaisir rime avec terroir et surtout parce que la gourmandise peut aussi se décliner en mode salé...